Grossesse & Ostéopathie


 

Que se passe-t-il pendant la grossesse ?

Durant sa grossesse, la femme enceinte subit des modifications physiologiques et mécaniques. L'utérus grossit, ce qui va entraîner :

  • Une augmentation de la lordose lombaire, qui est accompagnée d’une horizontalisation du sacrum. Cela peut être à l’origine de tensions de certains ligaments, mais également d’une augmentation de la pression sur les disques intervertébraux. Une lombalgie, parfois associée à une sciatalgie, peut en découler.
  • Un refoulage de la masse intestinale vers le haut, peut entraîner des troubles digestifs (constipation, douleurs abdominales...).
  • Une compression de l'estomac peut donner des troubles de celui-ci tel que des reflux gastro-oesophagiens, des acidités, des douleurs d'estomac.
  • Une sollicitation du grill costal. Une douleur au niveau des côtes peut apparaître, selon la position que va prendre votre bébé.

L’ostéopathe a sa place dans l’accompagnement tout au long de la grossesse, dans la préparation à l’accouchement et dans la récupération du post-partum.

 

Comment se déroule une consultation pour les femmes enceintes ?

Une séance d’ostéopathie pour femme enceinte se déroule de la même façon qu’une consultation classique. L’ostéopathe s’attardera sur l’interrogatoire afin de questionner la future maman sur le déroulement de sa grossesse et éventuellement sur de précédentes grossesses. Vous pouvez apporter votre dernière échographie ainsi que d’éventuels examens complémentaires.

L’ostéopathe sera particulièrement attentif au positionnement de la maman lors de l’examen clinique et du traitement afin qu’elle soit le plus confortablement installée en fonction de son terme et de ses douleurs.

Les techniques utilisées sur les femmes enceintes ne sont en aucun cas traumatisantes pour le bébé.

Combien de séances sont nécessaires ?

Une à deux séances sont généralement suffisantes pour soulager des douleurs ou troubles liés à la grossesse (lombalgie, sciatalgie, reflux). En revanche, en l’absence de douleur il est conseillé de consulter :

  • Lors du 2ème trimestre afin de prévenir des dysfonctions dues aux modifications posturales importantes.
  • Lors du 8ème mois afin de préparer le corps et particulièrement le bassin à l’accouchement.
  • Après l’accouchement, juste avant le début de la rééducation périnéale afin que celle-ci se déroule dans les meilleures conditions.

Une consultation post-partum est-elle indispensable ?

L'ostéopathie à la sortie de la maternité est une aide précieuse pour les jeunes mamans.

L’accouchement entraine un changement qui est brutal au niveau physiologique et hormonal. Un bilan ostéopathique est fortement conseillé.

Il faut laisser le temps à l’utérus de reprendre sa forme. C’est pour cela que l’on préconise un délai de 6 semaines entre l’accouchement et la première séance d’ostéopathie après celui-ci.

L’ostéopathe va venir corriger les différentes conséquences de l’accouchement et de la grossesse.

Il est important de pas négliger la rééducation périnéale et abdominale faite par le kinésithérapeute ou la sage femme !

Bébé en siège : l’ostéopathe peut-il « retourner » mon bébé ?

L’ostéopathe ne « retourne pas » à proprement parler le bébé. Aucune technique particulière n’existe pour cela. On libère au maximum le bassin, le rachis, les muscles périnéaux et le diaphragme pour laisser au bébé plus de place. Ainsi, libre de toute contrainte, bébé essayera de se positionner correctement de façon naturelle. En aucun cas l’ostéopathe peut vous assurer à 100% qu’un bébé en siège changera de position après une séance.